Programmation

  • Description

    Gilles Gagné

     > 

    photographies

    Gilles Gagné

    Armé de son Speed Grafix 4X5 de 12 livres, le journaliste et photographe matanais Gilles Gagné n’avait souvent droit qu’à un seul cliché pour rendre compte d’un événement. Il fallait avoir l’oeil, choisir le bon moment et éviter de trembler. Réaliser une bonne photo tenait du petit miracle. Cette exposition regroupe suffisamment de petits miracles captés de 1956 à 1969 pour confirmer l’importance de Gilles Gagné dans le patrimoine photographique québécois.  De sa démarche, le photographe dit peu de choses. «J’ai appris sur le tas. Je n’avais pas de cours en photo ou en journalisme. Il fallait faire les deux. Au début, les sujets à couvrir n’étaient pas d’une grande profondeur. La Voix gaspésienne pour qui je travaillais était un journal destiné à mousser une station de radio, et plus tard la télévision. La convergence n’est pas un phénomène nouveau». Gilles Gagné a su dépasser le modeste mandat de «mousser» autre chose. Il a saisi dans de solides cadrages une grande quantité de sujets, dont plusieurs en apparence anodins, qui rendent compte avec finesse et détails de la vie quotidienne d'alors.

    Né à Matane en 1933, Gilles Gagné a oeuvré comme journaliste et photographe pendant plus de 40 ans. Toujours dans le domaine, il tient régulièrement une chronique au journal bas-laurentien l’Avantage.

    Note : Gilles Gagné est décédé dans sa ville natale en février 2012.

© Espaces F - 2020. Tous droits réservés