Programmation

  • Description

    ŒUVRES PROJETÉES

     > 

    installations vidéo

    MICHAEL SNOW

    De la caméra robotisée aux sculptures monumentales en passant par le cinéma expérimental et l’improvisation musicale, le travail de l’artiste torontois MICHAEL SNOW est marqué par l’humour, le détournement de nos habitudes de perception et une utilisation originale des technologies audiovisuelles. À la fois peintre, sculpteur, cinéaste, musicien, vidéaste, Snow a bâti une œuvre autour de processus inédits qui donnent lieu à des mises en espace étonnantes. Espace F propose, tout au long de l’été 2013, six oeuvres vidéo de cet artiste d’exception de 84 ans et dont la production récente est toujours sollicitée à l’échelle du globe.


    MICHAEL SNOW - Wikipédia


    OEUVRES PROJETÉES

    That / Cela / Dat  (2000)

    Installation vidéo, muet, 15 min

    "Cette œuvre consiste en trois textes « identiques » en anglais, en français et en néerlandais, dont les mots sont présentés un à la fois pour créer des phrases. […] Les trois langues prennent des temps différents pour exprimer la même chose, mais le défilement des textes les uns par rapport aux autres met en exergue les ressemblances, les dissemblances, les effets cinétiques, etc. […]". Michael Snow

     

    Serve, Deserve (or Setting, Unsetting)  (2009)

    installation vidéo, DVD, muet, 13 min 30 s

    "[…] Cette œuvre imite de façon exagérée (!) la situation habituelle d’un client, dans un restaurant, qui attend que le serveur apporte sa commande. Mais, dans le cas de cette vidéo, c’est le faisceau du projecteur qui apporte la nourriture sur la représentation du « dessus de la table », du dessus de la nappe, faisant une toile dans la foulée. Éventuellement, tout revient en arrière, retourne à la cuisine (un repas inoubliable) pour être servi de nouveau, car c’est un tableau en mouvement et non pas un repas [...]" Michael Snow

     

    Condensation. A Cove Story  (2009)

    Projection vidéo, muet, 10 min 28 s

    "[…] J’ai filmé des centaines de séquences au moyen d’une caméra numérique programmée pour prendre une image tous les dixièmes de seconde. Les séquences les plus intéressantes ont été assemblées sur ordinateur pour composer un film de 24 images par seconde. Elles ont été réunies de manière à se fondre les unes dans les autres, à l’instar des changements atmosphériques."  Michael Snow

     

    SSHTOORRTY (2005)

    Projection vidéo, DVD, couleur, son, 1 min 45 s

    "Le titre dérive de la superposition du mot SHORT (court) et du mot STORY (histoire), faisant d’une histoire déjà courte une histoire encore plus courte, et sous­-entendant formellement que l’un des protagonistes repose (parfois) sur l’autre. […] L’œuvre est une image en mouvement à propos d’une image en mouvement." Michael Snow

     

    Sur le Chemin (2011)

    Projection vidéo en boucle, 23 min 10 s

    "L’expression «sur le chemin» peut avoir des significations diverses. […] Sur le chemin presse le spectateur de regarder ce que montre une caméra qui se déplace d’un côté ou de l’autre, qui l’aiguille sur tel ou tel «chemin». De plus, l’installation l’invite à se tenir dans l’image, à être «sur le chemin» (sur la route). […] En voyant les mouvements en plongée (tel qu’ils ont été captés par la caméra), le spectateur éprouvera de nouvelles expériences physiques et mentales …" Michael Snow

     

    Le visionnement de 6 nouvelles œuvres (2012)

    6 projections en boucle, muet 

    "Le visionnement de six nouvelles œuvres est une composition faite de projections lumineuses inspirées des mouvements que peuvent faire la tête et les yeux lorsqu’on regarde un objet rectangulaire -  c’est-à-dire une «peinture» ou une «photographie» - sur un mur. […] L’œuvre est une tentative de présenter uniquement les mouvements perceptifs, non la perception elle-même. L’art de regarder l’art." Michael Snow

     

© Espaces F - 2021. Tous droits réservés