Programmation

  • Description

    WATCHE

     > 

    peintures • dessins • vidéo

    Léonie Therrien-Tremblay

    Les tableaux et dessins formant Watche de Léonie Therrien-Tremblay sont inspirés d’une documentation photographique sur le mirador de chasse qu’elle a réalisée près de la Réserve faunique de Matane. Ils marquent le début d’une recherche autour de la «watch», nom familier au Québec de cette construction anonyme, prise ici en tant qu'objet usuel promu objet d’art, ainsi que comme symbole de surveillance, un motif bien de notre époque.

    L’artiste ne s’est pas contentée d’une représentation peinte, elle a également fait construire sa propre watch. Élevée à proximité du centre d’art le Barachois (Matane), elle a donnée lieu le samedi 1er août 2020 à une performance en plein air où se sont rencontrés mapping vidéo, art du cirque, art urbain et musique.

    Une vidéo en galerie présente ce qui a été projeté en mapping sur la structure du mirador ainsi que la musique entendue lors de cette performance.

    De 2008 à 2013, Léonie Therrien-Tremblay a étudié les arts visuels à l’Université Concordia (Montréal). Sa pratique comprend la peinture, l’installation et la performance. Elle vit et travaille à Sainte-Félicité.


    collaborateurs :
    Boris Firquet (vidéo) • Marck T (trame sonore)
     

    Ce projet a obtenu le soutien du CALQ dans le cadre de l’entente régionale CALQ-Bas-Saint-Laurent 2020.

     

© Espaces F - 2020. Tous droits réservés