Programmation

  • Description

    Les RMS et QMP présentent le 6 octobre à 20h dans notre Espace GAM : IDIOSYNCRASIE de ErikM + Camille ÉMaille en trio avec Petr Vrba et Éric Normand

     > 

    musique spontannée

    ERIKM, Camille Émaille, Petr Vrba, Éric Normand

    Espaces F prête l'une de ses salles aux rimouskoises Rencontres de Musiques Spontannée (RMS) #32 et à Québec Musiques Parallèles (QMP) pour la seule, unique et définitive présentation à Matane de IDIOSYNCRASIE de eRiKm, un incontournable musicien de la scène française et as du détournement technologique.

    Cette prestation sera suivie par celle de Camille Émaille en trio avec Petr Vrba et Éric Normand.

    Camille Émaille (France) est un véritable phénomène. La jeune percussionniste à la technique époustouflante se fait remarquer autant pour son travail avec des compositeurs actuels que comme improvisatrice. Petr Vrba, quant à lui, est l’âme de la musique improvisée tchèque. Musicien touche-à-tout et organisateur de spectacle, il est l’un des principaux pivots autour desquels se tissent des liens entre son pays et le reste du monde. Éric Normand (Rimouski) est improvisateur, bassiste, compositeur, chanteur, parolier et producteur de disques et de concerts. Comme si ce n'était déjà pas assez, il dirige également Tour de Bras, un organisme voué à la musique improvisée. En 2018, il présentait en nos murs Occupation temporaire des ressources humaines, une sympathique installation issue d'un séjour de création parmi nous.

    La venue au Québec de eRiKm est une initiative conjointe de Tour de Bras (Rimouski), du Festival Akousma (Montréal) et du centre Avatar (Québec) .

    IDIOSYNCRASIE a la caractéristique de se nourrir de sources sonores issues du réel, en temps réel, au travers des flux disponibles sur internet. La majorité des sources sonores sont libres d'accès via une plateforme en ligne soundmap développée dans le cadre de rechers à Locus Sonus, laboratoire Arts audio à Aix-en-Provence, France. Mon rapport à l'aléatoire puise son origine dans la remise en cause de mes modes de compositions et du jeu instrumental. Comment sortir d'un colonisation de l'esprit, inhérente à la socioculture, en vue de pouvoir s'aérer de ses «propres» schémas de pensée ? Par exemple, lancer une tête de lecture au hasard d'une surface d'un vinyle au risque d'un hors champ. Ce geste intègre volontairement l'accident où l'agencement de ces sources sonores se fait intuitivement, dans l'instant.

    ErickM

     

    • site de ErickM

    • site de Camille Émaille

    • site de Tour de bras/32 RMS

     

     

     

     

© Espaces F - 2021. Tous droits réservés