Programmation

  • Description

    Fréquences urbaines

     > 

    installation photo/audio

    Karine Côté

    Fréquences urbaines est une exposition qui s’écoute, et cette écoute contribue à la voir. À partir d'images panoramiques de villes nocturnes et de leurs paysages lumineux, Karine Côté extrait des éléments visuels qui forment par une série de transformations des «partitions» qui sont ensuite confiées à des créateurs sonores qui les interprètent selon leur méthode.

    La version présentée à Espace F comprend des panoramas de Alma, Chicoutimi, Montréal, Québec et Sherbrooke. Dans l’environnement créé par ces lumières de nuits et leurs sons, les paysages aveugles prennent tous leurs reliefs. L’ensemble montre l’une de ces pratiques hybrides associant la vidéographie, la photographie et le son.

    Karine Côté vit à Alma. Elle a été responsable des projets spéciaux au centre Sagamie de 2001 à 2008. Elle a participé à une résidence croisée entre Langage Plus et l’Agence culturelle/Frac Alsace en 2008. L’artiste remercie ses collaborateurs aux œuvres sonores Guillaume Thibert, Robert Pelletier, Barah Héon-Morissette, Philippe Aubert-Gauthier et Erick D’Orion.

     

© Espaces F - 2021. Tous droits réservés