Programmation

  • Description

    Anamorphoses systémiques et génétique bio-affective

     > 

    montages photographiques

    Annie Baillargeon

    Photographe, Annie Baillargeon pratique aussi la performance. Pour cette forme d’art, elle privilégie le corps en action. Dans son travail photographique, on retrouve cette exploration des postures corporelles qu’elle trie, fige, modifie, démultiplie et réorganise dans de grands montages qui pourraient être, à échelle réduite, des pièces de joaillerie.

    Pour sa série Anamorphoses systémiques et Génétique bio-affective, ses grands tirages aux couleurs criardes montrent un foisonnement de personnages perruqués, costumés, mis en sac et juxtaposés les uns aux autres dans des formes organiques. Si les images qui en résultent se prêtent à diverses interprétations, elles réfèrent souvent à l’iconographie du religieux. Comme le souligne Guy Sioui-Durand : « ... Annie Baillargeon endosse des identités écartelées... dans des compositions d’un baroque luxuriant, d’un formalisme graphique ou d’un kitsch populiste ».

    Annie Baillargeon oeuvre dans le domaine des arts visuels. Elle fait aussi bien de la vidéo, de l’installation, de la performance solo ou collective (avec Les Fermières Obsédées) que de la photographie. Elle présentait L’envers des apparences au Musée d’art contemporain de Montréal en 2005. L’artiste vit et travaille à Québec.

© Espaces F - 2021. Tous droits réservés