Programmation

  • Description

    ponctuation, contraction, voyage et post-mortem

     > 

    photographies

    David Fallu, Marie-Claire Lantin, Martine Lavoie, Maxim Morin-Gendron, Sophie Jean

    Dans le cadre de son exposition consacrée aux artistes en début de parcours 2008, Espace F présente les travaux de David Fallu, Marie-Claire Lantin, Martine Lavoie, Maxim Morin-Gendron et Sophie Jean. David Fallu dévoile avec ses Nus post-mortem des documents qui pourraient être sortis des morgues d’une autre époque alors qu’ils donnent l’illusion d’être détériorés par le temps.

    Dans un vide vaste et blanc aux limites indistinctes, Marie-Claire Lantin laisse transparaître des marques d’un environnement évanescent un peu à la manière de la peinture chinoise traditionnelle. White punctuation est une série où la photographie est résolument plasticienne.

    Avec une esthétique qui n’est pas étrangère à la photographie de mode, Martine Lavoie présente une série de portraits de jeunes adultes. Par un regard direct et une attitude sérieuse, ces personnages en plan pied revendiquent une originalité, voire une marginalité, qui se manifeste par un look vestimentaire débridé. Une photographie couleur détaillée et un décor incongru viennent accentuer le concept.

    Maxim Morin-Gendron fixe avec humour des contractions musculaires cocasses qui hésitent entre la véritable grimace et sa caricature. Le traitement pictural choisi n’est pas sans rappeler les procédés de l’illustration.

    Sophie Jean tire d’un voyage en Mauritanie une suite de figures et de lieux qui révèlent l’intensité des gens, un peu de leur architecture, des portions de leur pays et l’aridité de leurs conditions de vie.

    Les cinq artistes ont fait leurs études collégiales en photographie au Cégep de Matane.

© Espaces F - 2021. Tous droits réservés